Hyperplasie de l’endomètre

La paroi épaisse de l’utérus est constituée de trois couches 1 :

  • L’endomètre (couche interne qui tapisse l’utérus)
  • Le myomètre (couche de muscle intermédiaire)
  • La séreuse utérine ou périmètre (couche séreuse externe)

L’endomètre est lui-même constitué de deux couches :

  • Un tissu conjonctif contenant des glandes utérines, appelé couche basale
  • Un tissu mince formé d’une ou plusieurs couches de cellules jointives appelé épithélium. C’est cette couche fonctionnelle qui est éliminée au cours des règles. 1, 2

En temps normal, durant le cycle menstruel, la croissance de l’endomètre, recommence dès le 5ème jour et se poursuit pendant tout le cycle : de 0,5 mm à la fin des règles, il passe à 3 mm au moment de l’ovulation pour atteindre 5 mm au 28ème jour du cycle.3
L’hyperplasie endométriale correspond à une augmentation du volume de cette muqueuse (par prolifération des glandes endométriales) et à un trouble important de sa maturation. Elle est la conséquence d’un dérèglement hormonal : la sécrétion d’œstrogènes est normale ou forte mais prolongée par rapport à la sécrétion de progestérone. 46
L’endomètre étant plus épais en cas d’hyperplasie endométriale, vous êtes davantage susceptible de souffrir de saignements abondants durant vos règles (ménorragies). 4

Dans certains cas l’hyperplasie peut présenter des atypies qui peuvent évoluer vers des lésions cancéreuses. Si vous souffrez de règles abondantes, prenez rendez-vous avec votre gynécologue.